KOLKATA

Kolkata est une ville surpeuplée où vivent 16 millions d'âmes. Kolkata, ce sont des quartiers pauvres où s'entassent des milliers de gens, qu'ils soient Hindous, Musulmans, Sikhs, Chrétiens ou Zoroastriens. Le centre de la ville est fait d'anciens édifices coloniaux, tombant en ruines ou mal entretenus, et convertis en bâtiments administratifs.


Kolkata, c'est un brouhaha continu de moteurs et de klaxons, ces corbeaux qui envoûtent l'atmosphère et cette chaleur humide qui frappe dès les premiers rayons du soleil. Ce sont encore les rickshaw-wallahs que l'on retrouve partout et ces hommes, ces femmes et ces enfants qui errent dans les rues, l'air hagard. Kolkata, c'est aussi l'hospitalité de ses habitants, l'humour des Bengalis et cette force qui ressort encore plus en contrastes avec le sombre de leurs conditions de vie, comme un jet de lumière aveuglante percerait à travers un ciel trop chargé de nuages.