MAROC

Mélange subtil d'influences arabes, africaines et européennes, le Maroc a de tout temps attiré des générations d'artistes et de voyageurs. Un pays de contrastes et d'extrêmes. On en cernera jamais les contours précis, mais des esquisses ponctuelles inspirées de sa propre expérience. Le Maroc, pays déconcertant qui évoque les palais chérifiens entourés de somptueux jardins, les souks desquels s'échappe l'odeur mystérieuse des épices, les arracheurs de dents de Marrakech, les charmeurs de serpents, la fantasia, l'immensité de l'Atlas et du Sahara...


Le visiteur étranger rencontre souvent le Maroc en débarquant à Casablanca. Il trouve une ville moderne, de grands magasins luxueux, de splendides hôtels, des gratte-ciel d'entreprises internationales. Autour de lui, on parle le français, quelquefois même l'anglais ou l'allemand. Derrière cette façade occidentale, il découvre un pays arabo-musulman très attaché à ses traditions, le Coran psalmodié à la télévision, les muezzins appelant à la prière, un ramadan strictement observé en public, une misère séculaire et des modes de vie et d'habitation qui, en certains endroits, n'ont pas changé depuis le Moyen-Âge. Un pays de contrastes.















s